Ihre Browserversion wird nicht unterstützt. Bitte aktualisieren Sie Ihren Browser. Schließen

1 MINIMISER LE RISQUE DE CONTAMINATION RÉTROGRADE

 

Les points d'eau, tels que les robinets et les douches, constituent un réservoir environnemental connu pour les micro-organismes. Ils peuvent être contaminés par les projections de surfaces contaminées, les déchets piégés, les mauvaises pratiques de nettoyage ou simplement par un utilisateur. Les robinets peuvent constituer une surface appropriée pour abriter des agents pathogènes potentiels d'origine hydrique, tels que Pseudomonas aeruginosa1.

 

SOLUTION

 

Pour minimiser le risque de contamination rétrograde accidentelle, le boîtier des filtres à eau terminaux Pall-AquasafeTM et Pall QPoint® contient un additif bactériostatique non soluble, qui a été évalué selon le principe de la norme ISO 221962–3

 

1 Hutchins, C.F. et al., Journal of Hospital Infection, 97(2), 2017

2 Validation Guide, Pall-AquasafeTM Disposable Water Filter- Tap,156–161    Literature Ref. 190911,1WGL

3 Validation Guide, Pall QPoint® Disposable Water Filter, Literature Ref. 190912,95WGL

 

 

 

icon image

 

 

 

2 PAS DE CONTAMINATION RETOUR

Les filtres à eau au point d'utilisation peuvent être utilisés comme une mesure à long terme contre la libération de pathogènes d'origine hydrique à partir du point d'utilisation. Ces filtres terminaux doivent retenir les micro-organismes d'origine hydrique dans leur matrice filtrante et ne pas les rejeter dans le réseau d'eau amont. Les fabricants doivent pouvoir démontrer qu'il n'y a pas de contamination en retour du filtre vers le système de distribution d'eau.



SOLUTION


Les filtres à eau terminaux Pall AquasafeTM et Pall QPoint® agissent comme une barrière et piègent les bactéries pendant leur durée de vie. Des études d'évaluation en laboratoire et sur le terrain1 ont montré que les filtres à eau terminaux Pall n'ont pas d'effets négatifs sur le système d'eau.

 

1 Technical Report, Analysis of Evidence for Water Network Back Contamination Related to Regressive Seeding Following Installation of Pall Point-of-Use water filters. Literature Ref. 190912,20WGL

 

 

 

icon image

 

 

 

3 CONSTRUCTION DU FILTRE

 

Dans certains procédés de fabrication, des colles et des résines peuvent être utilisées pour assembler les filtres à eau terminaux, fournissant des nutriments qui favorisent la croissance des bactéries et des biofilms. Les colles et les résines peuvent également se ramollir sous l'effet de la température de l'eau chaude ou au contact de produits chimiques, ce qui entraîne une brèche dans l'intégrité du filtre ou la dissolution des matériaux.

 

SOLUTION

 

L’assemblage du boîtier et des membranes de grade stérilisante, des filtres à eau Pall AquasafeTM et Pall QPoint® font intervenir uniquement des méthodes mécaniques. Aucune colle ou résine n'est utilisée dans le processus de fabrication des filtres à eau Pall. Par ailleurs, les filtres à eau Pall sont conformes aux réglementations relatives au contact alimentaire et à la qualité de l'eau1–2

 

1 Commission Regulation (EU) No 10/2011 on Plastic materials and articles intended to come into contact with food

2 BS 6920: Suitability of non-metallic materials and products for use in contact with water intended for human consumption with regard to their effect on the quality of the water

 

 

 

icon image

 

 

 

4 LA COMPATIBILITÉ AVEC LES TRAITEMENTS SYSTÉMIQUES

 

Les désinfectants systémiques sont fréquemment utilisés comme mesure de contrôle complémentaire dans les systèmes de distribution d'eau. Les filtres à eau terminaux doivent donc être compatibles avec les désinfectants systémiques couramment utilisés et leur performance ne doit pas être affectée par ceux-ci.

 

SOLUTION

 

Les filtres à eau terminaux Pall sont compatibles avec un large éventail de produits chimiques couramment utilisés pour la désinfection systémique, et notamment :

 

1. Le chlore actif :

 

·       traitement continu : < 7 ppm à température ambiante

·       traitement de choc : 100 ppm de chlore actif pendant 1 heure à température ambiante

2. Monochloramine :

 

·       traitement continu : 3 ppm à 38–60 °C

 

 

3. L'acide peracétique :

 

traitement de choc : 1000 ppm à 60 °C pendant 2 heures à température ambiante

4. pH >12 :

 

·       traitement de choc : jusqu'à 1 h à température ambiante

 

 

5. Dioxyde de chlore :

 

·       traitement continu : < 1 ppm à température ambiante

·       choc : 100 ppm pendant 12 heures à température ambiante

 

 

 

icon image

 

 

 

5 EMBALLAGES

 

L'installation de filtres à eau au point d'utilisation doit être effectuée selon de bonnes pratiques d'hygiène afin de minimiser le risque de contamination microbiologique accidentelle.

 

SOLUTION

 

L'emballage des filtres à eau jetables et des capsules filtrantes Pall QPoint® a été conçu pour permettre une installation et une manipulation faciles, réduisant le risque de contamination accidentelle du filtre.

 

1 Pall QPoint® Disposable Water Filter Installation Guide. Literature Ref. 190912,113WGL

2 Pall QPoint® Docking Station-Tap Installation Guide. Literature Ref. 190912,99WGL

3 Pall QPoint® Docking Station-Shower Installation Guide. Literature Ref. 190912,101WGL

 

 

 

icon image

 

 

 

6 TESTÉ UNITAIREMENT PAR LE FABRICANT

 

Le manque d'intégrité de la membrane et/ou les fuites du boîtier du filtre peuvent affecter la capacité des filtres à eau terminaux à retenir les microorganismes ; il est donc essentiel d'avoir un niveau élevé de contrôle de la qualité dans le processus de fabrication.

 

SOLUTION

 

Avant de quitter le site de fabrication de Pall, 100% des filtres à eau terminaux produits sont testés :

 

  1. Test d'intégrité utilisant un test de flux d'air diffusé vers l'avant Tous les produits sont soumis à des tests d'intégrité de la membrane
  2. Soudure de la capsule du filtre et test d'étanchéité Tous les produits sont soumis à des tests sous pressions contrôlées
  3. Inspection visuelle Tous les produits, au cours du processus de fabrication

 

 

 

icon image
icon image
icon image

 

 

 

7 TECHNOLOGIE DES MEMBRANES

 

Les agents pathogènes d'origine hydrique peuvent toujours être présents dans un réseau de distribution d'eau, malgré l'utilisation de traitements chimiques systémiques1 et peuvent devenir un risque pour la santé humaine. Les filtres à eau terminaux doivent donc constituer une barrière physique contre les agents pathogènes d'origine hydrique courants

 

SOLUTION

 

La membrane Supor® à double couche de grade stérilisante, des filtres à eau terminaux Pall AquasafeTM et Pall QPoint®, est validée à 0,2 μm et agit comme une barrière physique contre les particules et les agents pathogènes. Les filtres à eau terminaux Pall ont été largement validés par des tests en laboratoire pour la rétention complète des pathogènes courants d'origine hydrique tels que Legionella pneumophila et Pseudomonas aeruginosa2–3, conformément au principe de la norme ASTM F838–15a4, et leurs performances ont été démontrées par de nombreuses publications scientifiques indépendantes.

 

1 Cervero-Aragó et al, PLOS ONE, 10(8), 2015

2 Validation Guide, Pall QPoint® Disposable Water Filter, Literature Ref.190912,95WGL

3 Validation Guide Pall-AquasafeTM Disposable Water Filter Retention of Legionella pneumophila. Literature Ref. 190912,22WGL4 F838–15a, Standard Test Method for Determining Bacterial Retention of Membrane    Filters Utilised for Liquid Filtration, ASTM International, West Conshohocken, PA, 2015,    www.astm.org 

 

 

 

icon image

 

 

 

8 LA COMPATIBILITÉ CHIMIQUE AVEC LES DÉSINFECTANTS DE SURFACE

 

Les désinfectants de surface sont généralement utilisés dans le cadre d'un protocole de nettoyage contrôlé dans les établissements publics et les établissements de santé. Les filtres à eau terminaux doivent donc être compatibles avec les désinfectants couramment utilisés et validés pour ceux-ci.

 

SOLUTION

 

Les flitres Pall-AquasafeTM et Pall QPoint® sont compatibles avec les désinfectants de surface couramment utilisés tels que le chlore actif, l'alcool isopropylique, les composés d'ammonium quaternaire, les chlorures de benzylammonium et les agents de surface non ioniques.

 

Veuillez contacter Pall pour de plus amples informations.

 

 

 

icon image

 

 

 

9 LA FILTRATION AU POINT D'ENTRÉE ET AU POINT D'UTILISATION

 

Chaque bâtiment possède un réseau d'eau unique et donc un ensemble unique d'exigences en matière de contrôle de la contamination. La filtration peut éliminer la contamination particulaire, chimique et microbienne qui peut nuire aux équipements et aux utilisateurs de ce réseau d'eau.

 

 SOLUTION

 

Pall Medical propose une large gamme de systèmes de filtration, du point d'entrée au point d'utilisation. En fonction des paramètres spécifiques requis et des besoins de performance, Pall Medical dispose d'un portefeuille unique capable de fournir des solutions de filtration sur mesure à ses clients.

 

 

 

icon image

 

 

 

10 SCIENTIFIC & LABORATORY SERVICES (SLS)

 

La gestion de l'eau dans les établissements de santé est confrontée à de nombreux défis complexes. Le fait de disposer d'un partenaire scientifique possédant une expertise unique en matière de filtration et disposant de laboratoires situés dans le monde entier, est un atout important pour soutenir les hôpitaux et l'équipe chargée de la sécurité de l'eau.

 

SOLUTION

 

Le support technique mondial de « Pall Scientific and Laboratory Services » fournit un certain nombre de services pertinents pour aider les clients à répondre à leurs besoins en matière de filtration de l'eau:

 

  • Recherche et analyse des blocages de filtre
  • Test d'intégrité membranaire
  • Tests de compatibilité chimique
  • Compatibilité thermique et de pression
  • Analyse de l'indice de densité du limon (SDI)

 

 

 

icon image