Ihre Browserversion wird nicht unterstützt. Bitte aktualisieren Sie Ihren Browser. Schließen

Recommandations et régulations pour la gestion de l’hygiène de l’eau en milieu hospitalier

 

 

Une sélection de lignes directrices et recommandations pertinentes pour les gestionnaires de soins de santé, les groupes de sécurité, les ingénieurs, les gestionnaires immobiliers, les directeurs des opérations et les entrepreneurs sur les procédures de conception, d'installation, de mise en service, d'exploitation et d'entretien. systèmes d'eau dans les établissements de santé.

 

 

Filtration au Point d’utilisation Recommandations et directives

 

1 - Circulaire relative à la prévention du risque lié aux légionelles dans les établissements de santé (2002) - Circulaire DGS/SD7A/SD5C–DHOS/E4 n° 2002/243, du 22 avril 2002

 

Fiche n° VII- Recommandations spécifiques pour les patients à haut risque

 

  • "Il est recommandé de créer des secteurs équipés de « points d'usage sécurisés », c'est-à-dire des secteurs dans lesquels des moyens spécifiques sont déployés permettant de respecter, au niveau des points d'usage à risque, des niveaux de concentration en Legionella pneumophila inférieurs au seuil de détection dans l'eau soutirée : microfiltres terminaux constitués d'une membrane à 0,2 µm, dispositif de production autonome et instantanée d'eau chaude, traitement spécifique de l'eau, etc.…"

 

“Les patients à haut risque seront informés du danger de l'utilisation des points d'eau d'usage à risque (notamment des douches) non équipés de microfiltres.

 

2 - Guide technique : L’eau dans les établissements de santé (2005) - Guide de l'eau dans les établissements de santé, DHOS/DGS, 2005

 

Q.2,1 Eau bactériologiquement maîtrisée : moyen d’obtention 

 

  • “La microfiltration au point d’usage est le procédé de traitement le plus classique.  Elle met en oeuvre un filtre de porosité moyenne à 0,2 µm éventuellement précédé d’un pré-filtre. Certains filtres sont stérilisables et réutilisables, d’autres sont à usage unique. Les filtres devront être mis en place, changés et entretenus selon les recommandations des fabricants et les procédures définies par l’établissement".

Q.2,2 Eau Chaude – Mesures à mettre en oeuvre pour les patients à haut risque

 

  • “Pour les services accueillant régulièrement des patients à haut risque, il est recommandé de créer des secteurs équipés de “points d’usage sécurisés”, c’est à dire des secteurs dans lesquels des moyens spécifiques sont déployés permettant de respecter au niveau des points d’usage à risque, des niveaux en Legionella pneumophila inférieurs au seuils de détection dans l’eau soutirée : microfiltres terminaux constitués d’une membrane  à 0,2 µm, dispositif de production autonome et instantannée d’eau chaude  ...."

 

3 - Risque lié aux légionelles.  Guide d’investigation et d’aide à la gestion (2013) – HCSP (Haut Conseil de la Santé Publique )

 

Fiche 9 - FICHE 9 - INTERPRETATION DES RESULTATS ANALYTIQUES ET AIDE A LA DEFINITION DE MESURES DE GESTION